fontaine-lesdiguieres-842
Choisissez votre langue : Facebook

OT Chorges

Découvrez immédiatement en vidéo le lieu de votre prochain séjour




Vos données restent confidentielles.
Histoire et PatrimoineLes chapelles des hameaux

Favoris et Partage Imprimer Envoyer
Photo - photos-24-oct-019-603

Les chapelles des hameaux

 La chapelle St Pierre du Bourget : est très ancienne. Ce qui est sûr, c’est qu’elle existait déjà en 1513, puisqu’il est fait état du remplacement de son chapelain par Claude Souchon alors prêtre de Chorges. En 1516, il existait une fondation de messes en l’honneur de St Pierre. Cet édifice donne une impression de robustesse avec ses murs trapus, sa voûte en ½ cercle et son chœur surbaissé. A l’intérieur, on trouve un tableau qui représente St Pierre et St Jean sortant d’un récipient d’huile bouillonnante. Une fresque sur le mur, peinte par Clément Prandi, représente la Création. L’autel rustique est constitué d’une pierre issue de la carrière de Salados. A l’extérieur, au niveau du porche, au dessus des pieds-droits, on remarque deux têtes rudimentaires sculptées.

La chapelle St Jacques de Chanteloube : semble dater de 1510. Elle a su garder toute son authenticité avec ses pierres apparentes.



Photo - 54-604

La chapelle St Roch des Bernards : elle a été construite sur l’emplacement d’une ancienne chapelle datant de 1630 et dédiée à St Jacques. Après l’épidémie de peste de 1720, elle fut consacrée à St Roch qui soignait les malades (et plus particulièrement les pestiférés). Elle a été reconstruite en 1860 et restaurée en 1985. A l’intérieur, on trouve deux tableaux de la fin du XVIIe siècle, qui représentent St Roch et St Jacques en pèlerins du Moyen âge.

La chapelle St Louis de Gonzague des Olliviers et des Chaussins : du haut de son promontoire elle domine les deux hameaux. Elle fut construite en 1880, grâce à la générosité d’un membre de la famille Durand.



Photo - 10-605

La chapelle St Pelade du Fein : elle a été construite dans les années 1880, comme celle du hameau voisin, peut-être sous l’impulsion du même donateur. Elle est reconnaissable par son clocher étroit.