fontaine-lesdiguieres-842
Choisissez votre langue : Facebook

OT Chorges

Découvrez immédiatement en vidéo le lieu de votre prochain séjour




Vos données restent confidentielles.
Histoire et PatrimoineUn peu d'histoire...

Favoris et Partage Imprimer Envoyer
Photo - photo-historique-vue-depuis-la-route-du-fein-615

Chorges possède une histoire riche en rebondissements. Son nom ancestral en est d’ailleurs des plus significatifs. En effet Chorges est issu du latin « caturigomagus » qui signifie « le marché des rois de la guerre ». C’est vers 400 ans avant JC, que les Caturiges, peuplade celte venus d’Europe Occidentale s’installent dans la région. Ils sont chasseurs, éleveurs, agriculteurs mais surtout de grands commerçants avec les tribus voisines et l’Italie du nord.

Epoque préromaine : Chorges important lieu de marché, implanté alors au lieu dit le Château au pied du Piolit.

Epoque romaine : bataille contre les armées de Jules César, défaite bénéfique puisque Chorges va devenir une des principales agglomérations romaine de la région sur la Via Domitia qui reliait l’Italie à l’Espagne. A cette période d’essor économique va succéder une longue période d’anarchie avec les invasions barbares du Haut Moyen-âge.


Au VIIe et VIIIe siècle
 : retour au calme pour la cité Caturige.

Au XIe siècle : importance de la foi chrétienne avec le développement des pèlerinages et des croisades, Chorges est située sur les chemins de Saint Jacques de Compostelle.

 

Au XIIe et au XIIIe siècle : une organisation sociale se met en place. Notamment grâce au texte du 8 juin 1277 entre Jacques de Serenne, archevêque d’Embrun, Jean le Dauphin (du comté du Dauphiné) et les habitants de Chorges, qui donnait le droit aux habitants de choisir leurs propres consuls.                                                 .



Photo - photo-historique-place-lesdiguieres-2-614

Au XIVe siècle : la peste noire et 2 incendies incitèrent les habitants à créer de solides fortifications pour remplacer les palissades en bois, 4 portes donnaient alors accès à la cité, celle qui subsiste est la porte des Souchons située sur la Place Lesdiguières.

Au XVe siècle : Chorges siège d’une Châtellenie. Pendant les guerres d’Italie, Chorges va être traversé par de nombreux rois, puis elle deviendra pendant les guerres de religions une base des troupes protestantes. Après l’accalmie qui suivit l’Edit de Nantes, Chorges sera de nouveau un lieu de transit pour les soldats pendant environ 13 ans.

Au XVIIe siècle : climat de guerre avec la guerre de succession d’Espagne puis d’Autriche, ce qui va entraîner plusieurs incendies.

A la fin du XVIIIe siècle : réunion d’organisation du département des Hautes-Alpes dans l’Eglise de Chorges.

Au XIXe et XXe siècle : développement de l’industrie, et de l’artisanat, accroissement de la population, Chorges possède alors une véritable administration ainsi qu’une école communale. Avec l’apparition du train et la navigation à vapeur qui vont entraîner l’émigration, et les pertes des guerres, la population va nettement diminuer.

Mais la construction du barrage en 1955 aura beaucoup de points positifs : la population va de nouveau augmenter, avec un développement important du tourisme.

Chorges est de nos jours une commune jeune et dynamique notamment grâce à ses nombreuses associations. Elle compte aujourd’hui 2500 habitants.

( Informations et guide sur la visite du centre ancien à l'Office de Tourisme)